Guide de préparation des demandes de subvention de recherche

Les candidats qui soumettent une demande dans le cadre du programme de subventions de recherche de l'ACPC peuvent s'adresser directement à la présidente du comitè de recherche : Demande de propositions de l'ACPC.

La soumission d’une demande dans le cadre de nos programmes de subventions de recherche des CPA Canada comporte deux étapes. La première consiste à produire une lettre d’intention qui sera évaluée par l’organisation commanditaire. En seconde étape, les auteurs dont les demandes ont été retenues sont invités à soumettre un dossier complet de demande de subvention de recherche qui sera évalué par un sous-comité de recherche nommé pour chaque programme de subvention spécifique. Il importe de garder à l’esprit les destinataires de vos communications :

  • les lettres d’intention sont étudiées par l’organisation commanditaire dont les évaluateurs peuvent être experts dans l’exercice de la comptabilité sans toutefois être au fait de la recherche de pointe dans votre domaine d’intérêt ;
  • les propositions complètes sont examinées par un sous-comité de recherche, composé de chercheurs actifs, experts dans le domaine particulier du programme de subvention.
  • les propositions ne comporteront aucun élément permettant de vous identifier et seront examinées uniquement sur la base de leur contenu.

Quelques recommandations

La lettre d’intention de même que le dossier complet de la proposition doivent pouvoir être compris par une personne bien informée qui n’est pas experte dans le domaine de recherche. Rédigez-les dans un langage usuel, sans jargon, et décrivez vos outils de recherche. Il se peut, par exemple, qu’un modèle empirique qui vous est familier soit inconnu d’un chercheur spécialisé dans l’étude du comportement. Définissez les principaux acronymes que vous employez et n’utilisez que ceux que vous avez définis. Nous vous suggérons de demander à un collègue utilisant des paradigmes de recherche différents des vôtres de lire votre lettre et votre proposition de manière à vous assurer qu’elles sont facilement compréhensibles.

La lettre d’intention doit tenir en une page à simple interligne au maximum ; vous devez donc la rédiger avec clarté et concision. Vous pouvez également ajouter une page de présentation indiquant le titre du projet et vos coordonnées. Votre lettre doit porter sur trois éléments : le sujet de la recherche, la méthode de recherche et la pertinence du projet. Il n’est pas nécessaire d’y aborder les questions de la documentation connexe, du budget et de l’échéancier, puisqu’elles sont traitées dans le dossier complet de la proposition.

  • Décrivez clairement le sujet de la recherche.
  • Décrivez succinctement la méthode de recherche proposée. Par exemple, utiliserez-vous des données d’archives ou un questionnaire, ou procéderez-vous à une expérience dans laquelle interviendront des sujets et (ou) des données ?
  • Décrivez clairement la pertinence du projet, en vous concentrant sur ses aspects pratiques et sur les critères établis par l’organisation commanditaire.

Le dossier complet de la proposition doit traiter de tous les éléments pertinents énumérés dans le document Modalités concernant l’aide financière accordée à la recherche menant à la publication d’articles.

  • Aucune limite n’est imposée quant à la longueur de la proposition, mais les propositions habituellement retenues comptent moins de quinze pages à double interligne (incluant la bibliographie, le budget et l’échéancier, mais à l’exclusion du curriculum vitæ des auteurs).
  • Des informations manquantes ou l’absence d’analyse sommaire d’une question réduisent la probabilité que votre projet soit financé.
  • Tous les membres de l’équipe de recherche doivent être membres de l’ACPC.
  • La description du sujet et de la méthode de recherche doit faire mention de la documentation existante. Vous devez démontrer en quoi l’étude proposée contribue à l’ensemble des travaux en la matière et expliquer la signification de la recherche envisagée.
  • Votre proposition doit comporter un échéancier réaliste. La réalisation du projet dans le respect de l’échéancier est importante pour les organisations commanditaires et pour la contribution de l’étude à l’ensemble des travaux existants.
  • Justifiez avec précision chaque poste de votre budget ainsi que le montant qui y est associé.
  • Décrivez le lien entre votre demande de subvention et les autres fonds de recherche que vous avez demandés ou obtenus. Les subventions de recherche de l’ACPC sont parfois utilisées comme financement de départ pour le démarrage d’un projet ou servent au financement d’un volet particulier d’un programme de recherche.
  • Il n’est pas permis aux demandeurs de soumettre des projets identiques ou essentiellement similaires à des programmes de subvention de recherche concurrents offerts par l’ACPC.

La subvention maximale est de 10 000 $. 

Si vous respectez ces directives et observez ces recommandations, nous sommes persuadés que vous augmenterez vos chances de voir votre proposition retenue. Le comité de recherche est impatient de vous lire.