Message du Président

Mfm For Web 002

Bonjour!

J’aimerais vous parler du 34e colloque annuel de la revue RCC, qui a remporté un franc succès à Ottawa les 25 et 26 octobre, immédiatement après le consortium destiné aux doctorant(e)s et aux professeur(e)s débutant(e)s qui se déroulait la veille. Environ 140 délégués du Canada et du monde entier ont participé au colloque. J’aimerais remercier et féliciter Michael Welker, l’actuel rédacteur en chef de RCC, Alan Webb, le prochain rédacteur en chef de la revue et toutes les personnes qui ont contribué à faire de cet événement un éternel succès. J’adresse des remerciements spéciaux à nos employées Carina Hackett, Judith Russell et Amber Goldie qui ont fourni un soutien inestimable.

À l’heure actuelle, les membres de l’ACPC devraient avoir reçu un courriel de l’Association les invitant à renouveler leur adhésion. N’oubliez pas qu’il s’agit de votre Association et que votre appui financier, par l’entremise des frais d’adhésion, est essentiel au maintien des programmes et avantages que nous offrons. Les activités de l’Association sont également fortement tributaires de votre participation. Songez à siéger de façon bénévole à nos divers comités. Nous solliciterons bientôt des candidatures pour l’affectation de postes au conseil d’administration et pour l’octroi des prix de l’ACPC. Envisagez de proposer la candidature d’un collègue pour siéger au conseil d’administration ou recevoir un de nos quatre prix. Vous pouvez aussi proposer votre propre candidature.

Notre prochain congrès annuel se tiendra à Saskatoon du 4 au 6 juin 2020. Les coprésidents du congrès, Ganesh Vaidyanathan et Devan Mescall, ainsi que la présidente du comité de formation, Hanen Khemakhem, ont travaillé sans relâche pour concocter un programme spectaculaire. Le thème du congrès sera « Une aventure risquée : Comptabiliser en temps d’incertitude ». La période de proposition de communications sera bientôt en vigueur pour le volet de la formation et celui de la recherche, alors que la date limite pour la proposition de communications est le 17 janvier 2020.

Enfin, j’ai le plaisir d’annoncer que nous avons conclu une entente de collaboration avec l’Association européenne de comptabilité. Le premier volet de cette entente aura lieu l’année prochaine sous forme d’un échange d’éminent(e)s conférenciers et conférencières dans le cadre de nos activités doctorales respectives et d’un échange de doctorant(e)s choisis qui participeront au colloque de chacune des associations.

Je vous souhaite une excellente fin de semestre automnal et je ferai d’autres annonces après l’arrivée de la nouvelle année.

 

Michael Favere-Marchesi

Président, Association canadienne des professeurs de comptabilité (2019-2020)

 

été 2019

Bonjour !

À l’occasion du plus récent congrès annuel qui a eu lieu à Ottawaj’ai eu le plaisir de rencontrer un grand nombre de merveilleux membres de toutes les régions du Canada ainsi que plusieurs délégués internationaux à titre de nouveau président de notre formidable AssociationNotre organisme est dynamique, comme en fait foi l’enthousiasme manifesté par les participants au congrès. Ce fut un honneur pour moi d’entreprendre mon mandat dans notre capitale et j’aimerais remercier les personnes qui ont contribué activement et les participants qui ont fait de cet événement un énorme succès 

Nous avons assisté à des conférences spéciales exceptionnellesLe vendredi, Russell Golden, le président du FASB des États-Unisa prononcé une passionnante allocutionalors que le samedi, Mark DeFond, professeur à la Leventhal School of Accounting de l’Université de Californie du Sud et ancien rédacteur en chef de la revue The Accounting Review, nous a fait part de ses brillantes réflexions sur la qualité des auditsAvant le congrès, nous avons tenu une magnifique journée de perfectionnement professionnelqui comprenait notre atelier sur l’art de la recherche en comptabilité, un atelier Perspectives comptables dune journée complète et plusieurs séances de formationDes sujets d’actualité témoignant de la profonde transformation qui a cours dans l’univers de la comptabilité ont été abordés, notamment les technologies de registre distribuéla comptabilité des chaînes de bloc et les mégadonnéesNotre combinaison de séances de recherche et de séances de formation simultanées a attiré un vaste éventail de déléguésPlusieurs séances de formation et tables rondes se sont penchées sur les technologies perturbatrices et les façons de les présenter en classe de façon à mieux préparer tous nos diplômés à une situation qui évolue rapidement et s’annonce très différente de la réalité que nous avons connuePar exemple, une table ronde à laquelle participaient Ken Charbonneau, président du Conseil des normes d’audit et de certification du Canada, Carol Paradine, chef de la direction du Conseil canadien sur la reddition de comptes et Linda Mezon, présidente du Conseil des normes comptables du Canadaa suscité beaucoup d’intérêt dans le cadre de la discussion portant sur la manière dont l’innovation technologique transforme la pratique et l’enseignement de l’auditJ’aimerais aussi remercier tous ceux et celles qui ont généreusement soutenu le congrès et donné de leur temps pour en faire un succès sur toute la ligneBien sûr, j’adresse des remerciements bien sentis au nom de tous les membres aux coorganisateurs du congrès, Naqi Sayed et Camillo Lento. Enfinj’aimerais souligner le travail remarquable accompli par notre directrice générale, Amber Goldie, et les extraordinaires membres de notre personnel, qui ne ménagent pas leurs efforts pour que l’événement se déroule sans anicroche année après année 

Dans un autre ordre d’idées, nous avons nommé deux nouveaux responsables des revues de notre Association. Alan Webb deviendra le rédacteur en chef de Recherche comptable contemporaine le 1er mai 2020, en remplacement de Mike Welker, et Leslie Berger prendra le relais de Pascale Lapointe-Antunes à titre de rédactrice en chef de Perspectives comptables le 1er juin 2020. 

Comme je lai mentionné lors de mon allocution à Ottawa, une de mes priorités consiste à accroître le nombre de membres de l’ACPC en veillant à offrir la plus grande valeur possible aux diverses facultés de comptabilité du Canada. Nous entamons présentement un dialogue avec des collègues de différents établissements denseignement afin que l’ensemble des activités organisées par l’ACPC soient plus inclusivesEn outrenous nous efforçons daccroître la visibilité de l’Association à l’échelle internationaleNous avons conclu avec l’Association européenne de comptabilité une entente de collaboration dont profiteront nos membres étudiantsJe souhaite continuer à explorer les possibilités d’augmenter notre participation sur la scène internationale. 

À court termenous commanditons le symposium sur la recherche qualitative en comptabilité qui aura lieu fin novembre, dont vous avez sans doute vu l’appel de propositions dans le courriel de la semaine dernière. Nous planifions également notre congrès annuel 2020, qui se déroulera à Saskatoonet pour lequel l’appel de propositions se trouve sur notre site Web et les soumissions seront acceptées à compter du mois d’octobreJ’encourage chacun d’entre vous à participer à cet événementLe site est fabuleux et les coorganisateurs, Devan Mescall et Ganesh Vaidyanathan, travaillent sans relâche pour préparer un congrès inoubliableNous avons aussi l’honneur d’accueillir la 3econférence Yuji Ijiri, précédemment organisée par la Japanese Accounting Association et l’American Accounting Association, qui sera prononcée par le professeur Paul Fischer de l’Université de Pennsylvanie 

Je vous invite à donner de votre temps pour nous aider à préparer le congrès ou exercer d’autres fonctions au sein de l’ACPCIl s’agit de votre Association, et c’est grâce à votre implication qu’elle demeurera dynamique et continuera à croîtreJe suis honoré que vous m’ayez fait confiance pour en prendre les rênes. Je vous souhaite un début d’automne couronné de succès. 

Michael Favere-Marchesi

Président de l'ACPC

printemps 2019

Bonjour !

Le printemps qui pointe son nez nous rappelle la tenue prochaine du congrès 2019 de l’ACPC, qui aura lieu à l’hôtel Marriott d’Ottawa. Les coprésidents du congrès, Camilo Lento et Naqi Sayed, de concert avec le personnel de l’ACPC, travaillent d’arrache-pied pour finaliser l’horaire de l’événement. Divers ateliers sur l’enseignement et la recherche dans le domaine de la comptabilité seront offerts lors de la Journée de perfectionnement professionnel du jeudi 30 mai. La réception de bienvenue du congrès se déroulera le jeudi en soirée, et d’autres ateliers suivront le vendredi et le samedi. Un horaire provisoire est accessible sur le site Web du congrès.

Nous avons cette année le privilège d’accueillir des conférenciers principaux de premier ordre. Christine Botosan, qui siège au Financial Accounting Standards Board des États-Unis, prononcera la conférence liminaire d’ouverture du vendredi. Mme Botosan, une ancienne présidente de l’American Accounting Association, est comptable agréée au Canada. Mark DeFond, de l’Université de Californie du Sud, qui a déjà occupé le poste de rédacteur principal de la revue The Accounting Review, prendra la parole le samedi.

Mike Welker, rédacteur en chef de la revue Recherche comptable contemporaine, et le personnel de l’ACPC planifient actuellement le colloque 2019 et le consortium destiné aux doctorant(e)s et aux professeur(e)s débutant(e)s de RCC. Le colloque de 2019, qui aura lieu à Ottawa les 25 et 26 octobre prochains, sera précédé par le consortium, qui se déroulera le jeudi 24 octobre. La date limite pour la présentation de communications en vue du colloque est le 5 avril. Je vous encourage à soumettre des articles liés à vos travaux pour cette occasion.

Deux comités s’emploient à recruter un nouveau rédacteur ou une nouvelle rédactrice en chef pour Perspectives comptables (PC) et Recherche comptable contemporaine (RCC), car le mandat de Pascale Lapointe-Antunes (PC) et Mike Welker (RCC), qui occupent actuellement ces postes, prend fin en 2020. Les comités ont retenu plusieurs candidat(e)s et espèrent être en mesure de choisir les personnes qui occuperont ces postes dans un avenir rapproché, afin de leur donner l’occasion d’observer M. Welker et Mme Lapointe-Antunes dans le cadre de leurs fonctions et de tirer profit de leur grand savoir-faire.

Un autre comité œuvre à trouver le prochain éditeur des revues PC et RCC. Nous avons reçu plusieurs propositions de divers éditeurs, que le comité évalue présentement en vue de négocier une nouvelle entente au cours des prochains mois.

L’inscription pour le congrès de l’ACPC est commencée, et je suis impatient de vous rencontrer à Ottawa. Dans l’intervalle, n’hésitez pas à communiquer avec moi, ou avec notre président désigné, Michael Favere-Marchesi, pour nous faire part de vos suggestions sur la façon de faire de l’ACPC un élément important de votre communauté universitaire.

Duane Kennedy

Président de l’ACPC

janvier 2019

Bienvenue!

Nous voilà déjà en janvier, à l’aube d’une nouvelle année et d’un autre semestre d’enseignement. J’espère que vous avez connu une fructueuse année 2018 et je vous offre mes meilleurs vœux pour 2019.

Le conseil d’administration est enchanté d’annoncer la nomination d’Amber Goldie à titre de nouvelle directrice générale de l’ACPC. Amber a pris la relève avec brio quand Mary Henricksen, notre directrice générale précédente, a quitté l’Association en novembre pour relever de nouveaux défis. Amber ayant accompli un travail remarquable lors de la dernière année en tant que directrice générale intérimaire, nous avons décidé de la nommer au poste de directrice générale. Je suis ravi d’avoir la chance de continuer à travailler avec elle au cours de la prochaine année.

Le colloque de Recherche comptable contemporain (RCC) s’est déroulé au mois d’octobre à Banff. L’événement a été précédé par le consortium destiné aux doctorant(e)s et aux professeur(e)s débutant(e)s. Le colloque affichait complet encore cette année. Les participant(e)s ont grandement apprécié le contenu du consortium et du colloque et ont profité de l’occasion pour interagir avec leurs collègues. J’aimerais remercier les membres du comité de sélection du colloque, soit Mike Welker, le rédacteur en chef de RCC, de même que Jeffrey Pittman et Khim Kelly, d’avoir mis sur pied un programme exceptionnel pour chacun de ces événements. Le colloque 2019 de RCC aura lieu à Ottawa les 25 et 26 octobre prochains. La date limite pour la présentation de communications en vue du colloque est le 5 avril. Je vous encourage à soumettre des articles liés à vos travaux pour cette occasion.

Je suis également ravi d’annoncer que le conseil d’administration a approuvé la création du Temple de la renommée de la comptabilité du Canada lors de notre réunion de novembre. Le Temple reconnaîtra et honorera des particuliers ayant contribué de façon importante à l’essor de la profession comptable au Canada ou, en tant que Canadiens, à l’avancement de la comptabilité ailleurs dans le monde. Le conseil d’administration est en voie de former un comité de recherche qui choisira le premier directeur ou la prochaine directrice du Temple.

L’année qui vient sera importante pour nos revues. Des comités de recherche ont été créés pour recruter un nouveau rédacteur ou une nouvelle rédactrice en chef pour Perspectives comptables (PC) et Recherche comptable contemporain (RCC), car le mandat de Pascale Lapointe-Antunes (PC) et Mike Welker (RCC), qui occupent actuellement ces postes, prend fin en 2020. L’entente actuelle avec l’éditeur de nos revues a été prolongée jusqu’à la fin de 2019. L’ACPC a diffusé un appel de propositions à l’intention des entreprises qui souhaiteraient publier et distribuer PC et RCC. Nous avons reçu plusieurs propositions qui font actuellement l’objet d’une évaluation.

Les coprésidents de notre congrès, Camilo Lento et Naqi Sayed, appuyés par le personnel de l’Association, planifient le congrès 2019 de l’ACPC. Il aura lieu les 31 mai et 1er juin à l’hôtel Marriott, à Ottawa, et sera précédé d’une journée de perfectionnement professionnel le 30 mai. Des renseignements relatifs à ces événements sont publiés régulièrement sur le site Web du congrès. Il est toujours possible de soumettre des communications pour les séances de recherche et de formation, la date limite étant le 18 janvier. J’encourage chaque membre de l’Association à jouer un rôle actif au congrès à titre d’examinateur/examinatrice, de débatteur/débatteuse ou de modérateur/modératrice (communiquer avec Naqi). Je suis impatient de vous rencontrer au congrès.

Duane Kennedy

Président de l’ACPC

octobre 2018

Bonjour!

 Nous sommes en octobre, et déjà plus de la moitié de la session d’automne est écoulée. J’espère que ce semestre est fructueux pour chacun d’entre vous.

 Il s’agit d’une période de l’année fort occupée pour votre Association. Le nouveau conseil d’administration a tenu sa première rencontre le 22 septembre et se réunira à nouveau à la mi-novembre. Je suis enthousiaste à l’idée de travailler avec les membres du conseil au cours de la prochaine année. J’ai également le plaisir d’annoncer que nous avons conclu un accord avec CPA Canada pour prolonger d’un an notre entente de financement actuelle. CPA Canada est un partenaire de choix pour l’ACPC et participe activement à plusieurs de nos activités. Nous apprécions grandement le financement que cet organisme nous octroie.

 Le conseil d’administration est en voie de créer des comités de recrutement pour les postes de   rédacteur ou rédactrice en chef des revues Perspectives comptables (PC) et Recherche comptable contemporaine (RCC). Nous souhaitons nommer les titulaires de ces postes d’ici l’AGA afin qu’ils puissent travailler avec les rédacteurs en chef actuels, soit Pascale Lapointe-Antunes (PC) et Mike Welker (RCC), pour faciliter la transition.

L’entente actuelle avec l’éditeur de nos revues est valide jusqu’en 2019. L’Association a lancé un appel de propositions à l’intention des éditeurs intéressés à publier et distribuer PC et RCC. Plusieurs éditeurs ont indiqué leur intention de présenter une soumission.

Le 33e colloque annuel de RCC aura lieu les 26 et 27 octobre à Banff. L’événement sera précédé le jeudi 25 octobre du consortium destiné aux doctorant(e)s et aux professeur(e)s débutant(e)s. Le comité de sélection du colloque, composé du rédacteur en chef Mike Welker (Université Queen’s), de Jeffrey Pittman (Université Memorial) et de Khim Kelly (Université de Floride centrale), a mis sur pied un programme exceptionnel.

Dans l’intervalle, le personnel de l’ACPC et les coprésidents du congrès 2019 planifient cet événement annuel qui se tiendra à l’hôtel Marriott d’Ottawa, les 31 mai et 1er juin, soit juste après la journée de perfectionnement professionnel qui se déroulera le 30 mai. L’appel de communications ainsi que de l’information relative au congrès sont publiés sur le site Web de l’ACPC. J’encourage tous les membres de l’Association à y participer.

J’espère que vous connaîtrez une excellente fin de session.

 

Duane Kennedy

Président de l’ACPC

septembre 2018

Chères et chers collègues,

Le mois de septembre est déjà arrivé et la session d’automne commence. J’espère que chacun de vous a passé un bel été. La session automnale est l’occasion pour la plupart d’entre nous d’être de retour sur le campus pour rencontrer de nouveaux étudiants et professeurs et retrouver nos collègues. 

C’est pour moi un privilège d’exercer les fonctions de président de l’ACPC pour l’année à venir. J’ai eu le plaisir de rencontrer bon nombre d’entre vous lors du congrès annuel de l’ACPC, à Calgary. J’y ai eu l’occasion de renouer de vieilles amitiés et d’en forger de nouvelles. Le congrès s’est bien déroulé et a accueilli plus de 100  participants aux divers ateliers de la journée de perfectionnement professionnel, le jeudi, et plus de 300 participants aux séances du vendredi et du samedi. Nous avons aussi eu la chance d’entendre deux remarquables conférenciers d’honneur. En effet, James Ohlson (Université polytechnique de Hong Kong) a pris la parole à l’occasion de la séance plénière du vendredi matin, et Stephen Zeff (Université Rice) a prononcé une conférence au cours du déjeuner du président, le samedi. Le matériel de présentation de bon nombre des séances traitant de l’enseignement est accessible sur le site Web du congrès. Je remercie l’équipe administrative de l’ACPC, soit Vittoria Fortunato, Amber Goldie, Carina Hackett et Louise Laroche, de leur précieuse contribution qui a permis de faire de ce congrès un franc succès.

Le 33e colloque annuel de Recherche comptable contemporaine (RCC) aura lieu les 26 et 27 octobre à Banff. Il sera précédé, le jeudi, du consortium destiné aux doctorants et aux professeurs débutants. Ces deux événements affichent complet. Le comité de sélection du colloque, composé du rédacteur en chef de la revue, Mike Welker (Université Queen’s), de Jeffrey Pittman (Université Memorial) et de Khim Kelly (Université de Floride centrale), a mis sur pied un programme exceptionnel.  

Le congrès annuel 2019 de l’ACPC, qui se déroulera à Ottawa, est en cours de planification. J’invite chaleureusement chacun d’entre vous à participer à ce congrès, qui aura lieu à l’hôtel Marriott d’Ottawa, les 31 mai et 1er juin 2019. Comme toujours, la journée de perfectionnement professionnel prendra place le jeudi précédant le congrès (30 mai). Cette période de l’année est particulièrement agréable à Ottawa. L’appel de communications pour le colloque se trouve maintenant ici, sur le site Web de l’ACPC, et des mises à jour à propos du congrès sont publiées régulièrement sur la présente page Web. 

J’aimerais conclure en soulignant que l’ACPC est un organisme qui existe par et pour ses membres. La réussite de l’Association repose sur leur soutien. J’encourage donc tous les membres à s’engager auprès de l’ACPC d’une façon ou d’une autre, notamment en siégeant à des comités, en révisant des articles pour nos revues ou conférences, ou encore en agissant en tant que débatteurs ou modérateurs lors du congrès. 

Je vous souhaite une session d’automne fructueuse.

Message du Président Sortant

À tous mes collègues,

Il est difficile de croire qu’une année s’est écoulée ! J’ai l’impression qu’il n’y a pas si longtemps, nous étions tous rassemblés pour participer au congrès de Montréal, l’an dernier, et j’assumais les fonctions de président de l’Association. Je m’attendais àune année plutôt calme, que j’espérais ponctuée par quelques initiatives de liaison et de financement, mais le destin en a décidéautrement.

À mes yeux, l’année a étémarquée par deux enjeux très importants : 1) les problèmes d’ordre budgétaire et 2) la démission de Mary Henricksen. Je les aborderai dans cet ordre.

Enjeux budgétaires

Comme vous l’avez sans doute remarquéen examinant les états financiers, l’ACPC accumule depuis quelques années des déficits insoutenables! Lors de la réunion du conseil d’administration àla fin septembre 2017, Mary a présentéun budget déficitaire pour cette année, mais les membres ne l’ont pas accepté, souhaitant plutôt s’attaquer au déficit et établir des pistes de solution pour réaliser l’équilibre budgétaire. Le conseil a demandéàMary de participer àla réunion suivante pour clarifier le budget. Puis, àla fin d’octobre, après le colloque de CAR couronnéde succès qui a eu lieu àQuébec, Mary a remis sa démission pour retourner travailler dans l’industrie du divertissement dont elle était issue. Grâce àl’appui exceptionnel d’Umar, notre trésorier, et de l’équipe du secrétariat, soit Amber, Vittoria, Carina et Louise, le comitéexécutif a œuvréàréduire le déficit de façon importante par rapport àla version de septembre 2017 et àtrouver des moyens d’atteindre l’équilibre budgétaire. J’aimerais remercier Cheryl et Duane, mes collègues du comitéexécutif, du dévouement et de la gentillesse avec lesquels ils ont exécuté cette tâche difficile. Le résultat de leurs efforts figure dans les états financiers qui vous ont étéremis aux fins d’approbation.

Départ de Mary Henricksen

Comme je l’ai mentionné, Mary a décidéde réintégrer le secteur du divertissement. Son départ a ébranléla structure administrative de l’ACPC. Je suis profondément reconnaissant envers mes collègues du comitéexécutif, soit Cheryl, pour ses précieux conseils et son jugement aiguisé, ainsi que Duane, qui m’a fourni des avis judicieux et a gentiment accompli plusieurs tâches administratives pendant mes séjours de recherche àl’étranger. Duane et moi avons tenu des réunions hebdomadaires avec l’équipe du secrétariat de l’ACPC jusqu’àla mise au point d’une solution pour pallier le départ de Mary. Heureusement, Amber a acceptéd’agir àtitre de directrice générale par intérim et a adroitement géré les activités au quotidien. Nous (les membres du comité exécutif et de l’équipe du secrétariat) avons uni nos efforts pour régulariser les activités de l’ACPC et fournir un service ininterrompu àl’ensemble des membres de l’Association. Puisqu’àma connaissance, il n’y a eu aucune plainte de votre part, je crois que nous devons une fière chandelle àCheryl et àDuane, ainsi qu’àAmber, Vittoria, Louise et Carina de l’équipe du secrétariat.

Je remercie également Cheryl, notre présidente sortante en partance, de ses inestimables conseils et de son dévouement envers l’Association. ÀDuane, notre président élu, je souhaite la meilleure des chances pour s’acquitter avec la compétence et l’habileté qu’on lui connaît des tâches administratives qui attendent l’ACPC. Dans l’attente du renouvellement de l’entente de financement avec CPA Canada et de la dotation du poste de directeur général ou directrice générale, je peux vous assurer que l’Association est entre bonnes mains. Je remercie Mark et Raj qui ont concocté un programme exceptionnel et nous ont accueillis conformément à la merveilleuse tradition d’hospitalitéalbertaine. Enfin, je profite de l’occasion pour remercier les membres sortants du conseil d’administration, Brenda Collings, Cheryl McWatters, Penny Parker, Mark Anderson, Anne Fortin, Morley Lemon et Raj Mashruwala, qui ont guidéet administrél’ACPC avec une grande efficacité. Je tiens aussi àsouhaiter beaucoup de succès aux nouveaux membres du conseil d’administration, soit

  • Ganesh Vaidyanathan, président du congrès annuel
  • Jenny Zhang, membre sans fonction déterminée
  • Michel Magnan, membre sans fonction déterminée
  • Kiridaran (Giri) Kanagaretnam, président du comité de recherché
  • Hanen Khemakhem, présidente du comitéde formation

de même qu’au président et aux présidentes des comités non affiliés au conseil, soit

  • Merridee Bujaki, présidente du comité du prix George Baxter
  • Partha Mohanram, président du comité du prix Haim Falk
  • Devan Mescall, président du comité du prix L.S. Rosen et coprésident du congrès annuel de l’ACPC

qui prennent les rênes de l’ACPC pour l’amener vers des sommets encore inégalés.

Finalement, je voudrais souligner le travail de nos membres dont le mandat se poursuivait : Michael Favere-Marchesi (président-désigné), Stephanie Ibach (secrétaire), Duane Kennedy (président), Kim Trottier (présidente du recrutement), Mike Welker (rédacteur en chef, RCC), Pascale Lapointe Antunes (rédactrice en chef, PC), Umar Saeed (trésorier), Naqi Sayed (coprésident du congrès annuel 2019 de l'ACPC), et Sandy Hilton (membre sans fonction déterminé). Ils maintiendront, et partageront avec nos nouveaux membres, leur compréhension et leur direction très capable de notre Association.

Quant à moi, je vais entreprendre mes fonctions de président sortant et essayer de finalement mener à bien ce que j’avais espérépouvoir réaliser pendant mon année àla présidence !

Thank you / Merci beaucoup !

Khalid Nainar

Message du président de l'ACPC : décembre 2017

Mes amies, amis et collègues,

J’espère que vous avez connu un semestre d’automne productif et que vous avez terminé de corriger les examens. Depuis mon dernier message, il s’est passé plusieurs choses dignes de mention à l’ACPC, et je profite de l’occasion pour en donner un aperçu.

Tout d’abord, c’est avec regret que je dois annoncer que Mary Henricksen, notre compétente et très sympathique directrice générale des dernières années, a démissionné de son poste pour relever d’autres défis. Son départ a étonné bon nombre d’entre nous. Le 30 novembre 2017 était sa dernière journée de travail. Mary a mené de nombreux projets à terme au fil des années qu’elle a consacrées à l’ACPC, et sa présence positive nous manquera. Le conseil d’administration et l’équipe de direction sont toutefois ravis d’avoir trouvé une personne qualifiée pour succéder à Mary; en effet, Amber Goldie, que bon nombre d’entre vous connaissent déjà, prendra la relève à titre de directrice générale intérimaire, alors que l’ACPC s’apprête à entreprendre la nouvelle année.

Ensuite, comme lors des années précédentes, le congrès annuel de la revue RCC, qui a eu lieu à Québec, a connu un vif succès sous la direction avisée de Mike Welker, Khim Kelly et Jeff Pittman, qui ont profité du méticuleux travail d’organisation effectué par Carina Hackett.

Enfin, deux points importants figuraient à l’ordre du jour de la réunion du conseil d’administration du 18 novembre 2017. D’abord, à la suite d’une proposition des collègues du feu professeur Yuji Ijiri, de l’Université Carnegie Mellon, le conseil a adopté une motion pour accepter de présenter un discours commémoratif itinérant en l’honneur du feu professeur Ijiri lors du congrès annuel de l’ACPC, soit en 2019, à Ottawa, ou plus probablement durant l’édition de 2020, qui se déroulera à Vancouver (la porte d’accès vers l’Asie). Le protocole d’entente est en préparation et fera l’objet de consultations auprès d’associations sœurs (AAA, EAA, etc.). Ensuite, le conseil d’administration a adopté une autre motion portant sur l’amélioration de la transparence concernant ses propres réunions, qui stipule qu’un résumé de chaque réunion du conseil sera accessible à compter de 2018. En outre, les procès-verbaux des assemblées générales annuelles des cinq dernières années et de celles à venir seront publiés dans la section réservée aux membres du site Web de l’Association (www.caaa.ca).

Je vous souhaite un joyeux Noël et une agréable saison des Fêtes. Si vous prenez la route, conduisez prudemment!

S.M. Khalid Nainar

Président, ACPC (2017-2018)

octobre 2017

hères collègues et chers collègues,

Je vous salue et j’espère que vous connaissez toutes et tous un excellent début d’année universitaire.

C’est un grand privilège de vous servir en tant que président de l’ACPC cette année. Comme je l’ai dit dans mon allocution au congrès de l’Association qui a eu lieu à Montréal en juin dernier, l’ACPC poursuit le travail amorcé par les ancien(ne)s président(e)s Gaa, Richardson, Bujaki et McWatters, avec l’aide et le soutien précieux de l’équipe de bureau composée de Mary Henricksen, Louise Laroche, Carina Hackett, Vittoria Fortunato et Amber Goldie.

Le plan stratégique adopté l’année dernière est à l’étape de la mise en œuvre et nous devrions tous en constater les effets positifs au cours des prochaines années. Le conseil d’administration de l’ACPC a tenu sa première réunion de l’année le mois dernier, plus précisément le 23 septembre. Voici quelques-uns des principaux éléments qui y ont été soulevés :

(1) Nous poursuivons nos efforts pour équilibrer notre budget afin de mettre un terme aux déficits que nous avons connus au cours des dernières années.

(2) Afin de renforcer et d’élargir l’engagement de l’ACPC auprès de ses membres partout au pays, deux événements régionaux auront lieu cette année.

(3) Le site Web de l’Association a été actualisé et dynamisé, et nous espérons que chacun(e) de vous a pu l’explorer.

(4) Un groupe de travail est en voie d’être mis sur pied dans le but de permettre aux professeurs de comptabilité d’agir en tant qu’intellectuels publics. Lors de mon allocution au congrès 2017 à Montréal, j’ai cerné deux secteurs d’intérêt à cet égard, soit les régimes de retraite et le capital des banques. Le groupe de travail élargira fort probablement son mandat au-delà de ces deux secteurs au cours des mois à venir. Nous fournirons plus de détails à ce sujet lorsque le groupe entreprendra ses travaux.

Le 32e colloque de la revue Recherche comptable contemporaine (RCC), de même qu’un consortium doctoral, se dérouleront les 27 et 28 octobre à Québec. Les deux événements affichent complet et je suis convaincu qu’à l’instar des années précédentes, ils connaîtront un grand succès, sous l’habile direction du professeur Mike Welker, le rédacteur en chef de RCC, et avec l’appui de l’équipe de bureau de l’ACPC. Ces rencontres, qui ont acquis une excellente réputation dans la communauté universitaire, témoignent de façon éloquente de la sagesse des fondateurs de RCC et du travail exceptionnel accompli par les ancien(ne)s titulaires du poste de rédactrice ou rédacteur en chef, en commençant par le fondateur et premier rédacteur en chef, le professeur Haim Falk (Université McMaster), qui a lancé cette publication avec le soutien éclairé et soutenu des membres du comité éditorial et du secrétariat de l’ACPC.

À plus long terme, au cours de l’année à venir, j’invite chaleureusement chacun(e) d’entre vous à participer au congrès 2018 de l’ACPC, qui se tiendra les 15 et 16 juin 2018 à Calgary, sur le thème Comptabilité et la confiance du public et sous la houlette du président du colloque, le professeur Mark Anderson (Université de Calgary). Il convient également de mentionner que les Rocheuses sont absolument magnifiques au mois de juin, et que l’équipe de l’ACPC a prévu des activités supplémentaires qui nous permettront de profiter de cette destination unique. Pour nos collègues de l’extérieur qui souhaitent visiter le Canada, c’est le moment ou jamais!

Enfin, j’aimerais rappeler que l’ACPC est un organisme fondé sur ses membres, et j’en profite pour vous encourager tous, et tout particulièrement mes jeunes collègues, à vous impliquer auprès de l’Association et à lui offrir de votre temps. Pour ma part, durant ma carrière universitaire, j’ai grandement bénéficié de mon association avec l’ACPC, que ce soit sur le plan des demandes de subventions de recherche, des congrès annuels ou du réseautage et des rencontres avec des collègues de divers endroits au Canada qui m’ont permis de mieux connaître la communauté universitaire au-delà de mon propre campus.

Je vous souhaite à toutes et à tous une session d’automne productive!

Khalid

S.M. Khalid Nainar, Université McMaster

Président, ACPC 2017-18

Message de la présidente sortante : juin 2017

En déambulant sur le campus, en mai, les promeneurs peuvent voir les signes du printemps partout. Pour ma part, j’ai remis mes notes finales, j’assiste aux réunions de fin de semestre des comités auxquels je siège et j’élabore des plans pour connaître un été à la fois occupé et productif. À Ottawa, nous attendons l’éclosion des tulipes et l’arrivée des touristes qui viendront célébrer avec nous en grande pompe le cent cinquantenaire du Canada. Nous subissons également les répercussions du changement climatique, alors que bon nombre de nos collègues et amis sont touchés par les inondations qui ont eu lieu dans les régions d’Ottawa-Gatineau, du Grand Montréal et de la Mauricie, et qui prennent la forme de températures extrêmes ailleurs au pays. Comme toujours, nous nous sommes serré les coudes – sur notre campus, par exemple, nous nous sommes rapidement mobilisés pour offrir de l’aide, accueillir des sinistrés ou simplement travailler à domicile pour ne pas encombrer le réseau routier et laisser circuler les travailleurs des services d’urgence et nos forces armées. Nous avons tous été émus par la situation des gens qui ont tout perdu au cours des dernières semaines. Pourtant, au cœur de ce sombre épisode, nous avons également pris connaissance d’histoires qui ravivent notre sentiment d’appartenance à la communauté et de petits miracles qui allègent notre sentiment d’impuissance.

D’ici peu, nous nous sommes réunis la semaine dernière à l’occasion de notre assemblée générale et notre congrès annuels à Montréal. Mon mandat à titre de présidente de l’ACPC a pris fin et j'ai passé le flambeau au très compétent Khalid Nainar. En tant que présidente, j’ai eu l’immense privilège de vous représenter, et de découvrir et apprécier la grande diversité des activités et intérêts qui nous unissent en tant que communauté d’universitaires. Je sais que Khalid peut compter sur notre appui indéfectible dans le cadre de ses fonctions, tandis que nous continuerons ensemble de renforcer notre communauté axée sur l’enseignement et la recherche. Le président du congrès, Richard Fontaine, le personnel de l’ACPC et bon nombre de nos membres, bénévoles et parties prenantes ont travaillé sans relâche pour nous inviter à entreprendre une « révolution intrépide »! J'ai apprécié les rencontres que j'ai eus avec vous tous.

Bien que je termine mon mandat quelque peu déçue en raison des projets et plans que je dois abandonner en cours de réalisation – il semble qu’on ne réussisse jamais à mener à bien tous les projets qu’on croit possibles ou réalisables –, j’aimerais remercier le conseil d’administration, le personnel de l’ACPC et chacun de vous de votre appui au cours de la dernière année. Nous avons travaillé à élaborer et à peaufiner un plan stratégique pragmatique visant à faire de l’Association un élément essentiel de votre monde universitaire. N’hésitez pas à communiquer avec moi ou Khalid Nainar, notre président, pour faire part de vos idées et commentaires pour améliorer les services et le soutien que vous offre l’ACPC. Vous pouvez en tout temps consulter les dernières nouvelles et communiquer avec l’Association par l’entremise de notre site Web, et nous suivre sur Twitter.

février 2017

La diversité et le sens de la communauté sont des trames essentielles du tissu qui forme notre nation. L’horrible tragédie de Québec et ses retombées ont peut-être fragilisé ces deux éléments de notre identité commune, qui ne peuvent plus être tenus pour acquis. Beaucoup ont ressenti plus que jamais auparavant le besoin de se rapprocher de leur famille, leurs amis, leurs collègues et même des étrangers afin de réitérer leur conviction envers la nature essentielle de ces éléments et affirmer notre unité. Il est facile de nous demander ce que nous pouvons faire, mais la plupart d’entre nous réagissent différemment.

En tant qu’universitaires, nous disposons d’une multitude d’occasions d’encourager la diversité et l’esprit communautaire dans nos propres campus, dans nos réseaux de recherche et au sein de notre collectivité. Plusieurs d’entre nous contribuent aux activités là où ils vivent, en siégeant à un comité de quartier, en œuvrant auprès d’un organisme caritatif ou à titre d’entraîneur(e) d’une équipe sportive. Nos établissements ont ouvert leurs portes à des étudiant(e)s et professeur(e)s du monde entier et les ont aidés à s’établir et à trouver leurs repères dans leur nouvelle terre d’accueil. Nous contribuons grâce à quantité de petits gestes qui peuvent sembler anodins, mais démontrent notre engagement envers la création d’une communauté accueillante.

À l’ACPC, nous sommes également une communauté diversifiée au niveau de nos membres, de nos secteurs de recherche et d’enseignement, de notre emploi du temps et de nos talents. À titre de présidente, j’ai eu le plaisir de discuter avec bon nombre de nos membres au cours des derniers mois. Lors de ces conversations, j’ai souvent été frappée par l’ampleur de leurs activités et contributions dans une pléthore de domaines, la plupart du temps effectuées dans l’ombre et sans attendre de reconnaissance. Nous côtoyons tous des collègues qui semblent débordé(e)s, mais continuent d’accumuler les tâches, comme siéger à un comité de plus ou réviser un manuscrit supplémentaire; le simple fait d’entendre leur emploi du temps nous laisse souvent pantois.

Je dois admettre que je n’ai moi-même pas l’habitude de dire non. Bien que je ne vous recommande ni ne vous invite à m’imiter, j’aimerais, à l’approche du congrès annuel de l’ACPC à Montréal, que vous profitiez des occasions offertes par l’ACPC de contribuer à votre communauté universitaire. Acceptez de siéger à un de nos comités, représentez-nous en devenant agent de liaison de votre campus ou encore agissez comme président(e) ou panéliste d’une séance du congrès de l’Association. Personne n’a le temps de tout faire, mais chacun(e) peut trouver le temps de mettre la main à la pâte!

Cette année, nous avons accompli d’importants progrès pour renforcer nos réseaux et établir de nouvelles collaborations pour enrichir nos programmes et activités. Notre prochain congrès, intitulé « une révolution intrépide », permettra d’en mettre quelques-unes en lumière. Communiquez avec moi ou avec notre président élu, Khalid Nainar, pour nous indiquer de quelle façon l’ACPC pourrait devenir un élément essentiel de votre communauté universitaire. Vous pouvez aussi prendre connaissance des dernières nouvelles de l’Association et communiquer avec nous par l’entremise de notre site Web (www.caaa.ca), et interagir avec nous sur Twitter.

décembre 2016

Les premiers flocons de neige nous rappellent que la fin du trimestre d’automne et de l’année 2016 est imminente, et avec elle la période fort occupée des corrections d’examens, des compilations de notes et des efforts redoublés pour respecter les dates butoirs des travaux de recherche tout en planifiant le congé des Fêtes et le prochain trimestre. Les six derniers mois ont été chargés à la présidence de l’ACPC ; je me suis, en effet, employée à voyager dans tout le pays et à l’étranger afin de vous rencontrer et de représenter l’ACPC dans divers événements et congrès. Cet itinéraire d’un océan à l’autre nous a permis en maintes occasions de saluer l’infatigable zèle des membres du conseil d’administration, de nos bénévoles et du personnel de l’ACPC et l’énergie qu’ils vouent à l’Association. Les déplacements qui m’ont menée en Europe, en Australie et aux États-Unis ont confirmé la valeur et l’importance du renforcement de la collaboration avec les collègues d’autres pays partageant essentiellement les mêmes défis et les mêmes objectifs dans leurs organisations et leurs territoires respectifs.

Notre nouveau plan stratégique est en bonne voie et je tiens à remercier tous ceux d’entre vous qui ont participé à son élaboration en mettant à contribution leurs compétences, leurs efforts et leurs idées. J’adresse des remerciements tout particuliers à Mary Henricksen, notre directrice générale, qui a travaillé sans compter les heures avec le conseil d’administration, nos partenaires stratégiques et moi-même pour assurer le succès de ce projet. Un plan stratégique demeure néanmoins un processus dynamique sensible à vos besoins et suffisamment souple pour s’y adapter. Je vous invite à communiquer avec moi ou avec notre président élu, Khalid Nainar, afin d’échanger ou de discuter des façons dont nous pouvons veiller à ce que l’ACPC continue de créer de la valeur et de combler vos attentes au chapitre de la recherche, de l’enseignement et des services. Vous pouvez également suivre l’évolution des dossiers et communiquer avec l’ACPC par l’intermédiaire de notre site Web (www.caaa.ca) et converser avec nous sur Twitter (@caaa_acpc).

La fin de l’année est le moment idéal de vous encourager à participer activement aux affaires de l’ACPC à titre de bénévole et faire ainsi de l’Association un précieux atout dans votre cheminement de carrière en enseignement et en recherche. Les occasions sont nombreuses de nous faire bénéficier de votre temps et de vos talents en mettant à contribution votre savoir et vos idées. Plusieurs des activités auxquelles vous pouvez apporter votre concours sont énumérées ci-dessous. En cette fin d’année, prenez aussi la résolution de renouveler votre adhésion et d’en promouvoir l’intérêt auprès de vos collègues et de vos étudiants. Le dynamisme d’une organisation repose sur l’engagement de ses membres et sur sa capacité à leur offrir les services et les avantages qu’ils recherchent pour s’acquitter de leur mission de professeurs et de chercheurs.

À l’approche des Fêtes, je vous remercie chaleureusement de tout ce que vous avez apporté à l’ACPC. C’est grâce à notre personnel, à nos supporteurs, à nos membres et à nos bénévoles que ces premiers mois de mon mandat aux fonctions de présidente ont été aussi gratifiants. Je vous offre à vous et à vos proches tous mes vœux de bonheur et de santé à l’occasion des Fêtes et tout au long de la Nouvelle Année.

 

Mc Watters Sig

Cheryl S. McWatters

Présidente

septembre 2016

Le mois de septembre est déjà entamé – mais où est donc passé l’été ? Pour bon nombre d’entre nous, l’automne signifie le retour sur le campus où nous attendent étudiants et collègues, ainsi que la reprise d’une routine que nous avions plus ou moins abandonnée pendant les mois d’été. Personnellement, je suis toujours très stimulée de démarrer une nouvelle année, même si cet état d'esprit va souvent de pair avec une certaine déception, puisque je n’accomplis jamais tout ce que je m’étais promis de faire durant les longues journées de la saison estivale.

Comme vous tous, l’ACPC se prépare en vue d’un emploi du temps chargé cet automne. La première réunion de notre conseil d'administration aura lieu le 24 septembre à Toronto. À la mi-octobre se déroulera notre colloque de RCC, qui est organisé cette année en collaboration avec le CNCI et se tiendra sur un campus universitaire. Nous remercions d’ailleurs l’école de comptabilité et de finances de l’Université de Waterloo de nous avoir aidés à préparer ce colloque, qui représente un des événements phares de l’année et devrait, comme par le passé, être des plus intéressants. Nous planifions également le congrès annuel de 2017 à Montréal, qui soulignera nos 40 ans d’existence. 

Durant l’automne, je continuerai à visiter bon nombre de vos campus, en compagnie de notre président élu, Khalid Nainar. Si vous souhaitez organiser une rencontre pour discuter de l’ACPC, et surtout, de vos idées sur la façon d’améliorer les services que nous offrons à nos membres, cliquez ici pour communiquer avec moi. C’est uniquement grâce à vos observations que nous pouvons dynamiser notre processus de planification stratégique et accroître son efficacité.

En terminant, je vous encourage à visiter notre nouveau site Web et à en faire votre première source d’information sur le milieu de l’enseignement de la comptabilité au Canada. Notre équipe a consacré beaucoup d'efforts à ce projet afin que le site fonctionne de façon efficace et fluide. Toutefois, nous offrons bien plus qu’un site Web ! Découvrez notre fil Twitter. Je m’engage d’ailleurs à optimiser notre présence dans les médias sociaux. J’espère que vous serez nombreux à vous joindre à moi et à utiliser ces nouveaux moyens de rester au courant de ce qui se passe au sein de la communauté comptable.

Je vous souhaite une session d’automne des plus productives, que ce soit sur le campus, ou hors campus si vous prenez une année sabbatique bien méritée.

juillet 2016

La saison estivale est propice au ressourcement et à la détente, certes, mais il s’agit aussi d’une période d’effervescence pour nous à l’ACPC qui accueillons la nouvelle direction et préparons le programme de la prochaine année. Notre congrès annuel à Saint-Jean a remporté un vif succès et nous a fourni la très agréable occasion de rencontrer bon nombre d’entre vous qui avec mis le cap sur la côte atlantique. Pour ceux et celles qui n’ont pas été en mesure de se joindre à nous, voici un bref compte rendu des décisions qui ont été prises lors de l’assemblée générale annuelle et de la réunion du conseil d’administration tenues à cette occasion, ainsi que les grandes lignes de certains projets inscrits au calendrier cette année.

Plan stratégique et examen de la gouvernance

L’élaboration de notre plan stratégique demeure mon objectif prioritaire pour les mois qui viennent, dans la foulée des travaux menés par Merridee Bujaki (ex-présidente, Université Carleton) durant son mandat à la présidence. Après une très stimulante réflexion stratégique à la fin d’avril, à laquelle ont participé aussi bien les nouvelles recrues au conseil que les membres en place, nous nous employons maintenant à dresser un plan détaillé qui nous servira de guide dans l’établissement de notre programme et de nos activités pour les cinq prochaines années. Un plan stratégique solide nous permettra d’aller de l’avant dans la réalisation de plusieurs projets d’importance témoignant du dynamisme de l’ACPC et de sa capacité à créer de la valeur pour ses membres et ses parties prenantes.

J’ai également le plaisir d’annoncer que Merridee a accepté la présidence d’un comité spécial qui se consacrera à l’examen complet de la gouvernance de l’ACPC. Ce projet est essentiel au parachèvement du plan stratégique de l’Association ainsi que de sa vision et sa mission. Tous ces éléments doivent s’imbriquer, s’articuler, raison pour laquelle nous devons arrimer cet examen à notre processus de planification stratégique.

Rédacteur en chef de RCC

Nous sommes très heureux d’accueillir dans ses nouvelles fonctions le professeur Mike Welker, de l’Université Queen’s, qui prendra la relève de la professeure Pat O’Brien, de l’Université de Waterloo, au poste de rédacteur en chef de RCC en 2017. RCC est une publication phare dont la réputation et le succès sont indispensables à la vitalité et à la pérennité de notre organisation.

Rédacteur en chef de PC

Nous nous réjouissons également d’annoncer l’approbation officielle, lors de la prochaine réunion du conseil de l’ACPC, de la nomination de la professeure Pascale Lapointe-Antunes, de l’Université Brock, au poste de rédactrice en chef de Perspectives comptables. Elle prendra la relève du professeur Claude Laurin, de HEC Montréal, qui a énormément contribué à l’essor de ce précieux instrument pour nos diverses parties prenantes, et notamment au rapprochement de la recherche et de l’enseignement.

Personnel de l’ACPC

C’est grâce au professionnalisme de notre personnel que nous pouvons matérialiser notre engagement à vous offrir des programmes et des services adaptés à vos besoins, avec efficacité et efficience. Pour plusieurs d’entre vous, le personnel de l’ACPC est le visage concret de l’Association, entretenant votre lien avec nous année après année. J’ai bénéficié du généreux soutien et de l’assistance de Mary Henricksen, notre directrice générale, Louise Laroche, Carina Hackett, Vittoria Fortunato ainsi que Amber Goldie qui s’est récemment jointe à notre équipe pour s’employer à la conception et à la maintenance de notre site Web et assurer notre présence dans les médias sociaux. Je vous invite à prendre le temps de visiter notre site pour associer des visages et des noms aux rôles et aux responsabilités des membres de notre personnel.

 

Présence en ligne et médias sociaux

L’ACPC a consacré d’importantes ressources à l’élaboration de son nouveau site Web, www.caaa.ca, qui, espérons-nous, deviendra une source de renseignements incontournable pour nos membres désireux d’en apprendre davantage sur l’ACPC de même que sur les programmes de recherche et les expériences d’enseignement qui s’offrent à eux. Nous travaillons avec diligence à ce projet dont la réalisation —notamment l’adaptation des systèmes antérieurs et la conservation des données — consomme davantage de temps et d’énergie que nous l’avions prévu. La préparation de la version française du site Web est une priorité immédiate pour nous qui souhaitons offrir ce matériel dans les deux langues officielles et démontrer ainsi notre engagement à l’égard du bilinguisme dans nos offres de services.

Communication avec les membres

L’ACPC compte sur le dynamisme de ses membres. N’hésitez pas à nous faire connaître votre intérêt à prendre une part plus active aux affaires de l’ACPC et à contribuer au façonnement de l’avenir de l’Association. J’entends poursuivre le périple entamé l’an dernier pour rencontrer un maximum de membres actuels et potentiels de l’ACPC et pour apprendre de vous sur le terrain ce que vous attendez de l’ACPC et comment servir au mieux vos intérêts en tenant compte de vos préférences. Faites-moi savoir si vous avez le temps d’un entretien ou si une visite sur votre campus pourrait être la bienvenue. Bien que je ne puisse pas me rendre sur tous les campus, il est souvent possible de combiner ces visites à d’autres rencontres ou congrès.

Cliquez ici pour communiquer avec moi

D’ici là, j’espère que vous aurez le temps de prendre du répit et de décompresser durant les prochains jours d’été.